+33 (0)5 47 500 125
BT14 Rue des Terres Neuves, 33130 BÈGLES

Le Lab

CRÉONS ENSEMBLE DES EXPÉRIENCES INNOVANTES

Nouveaux médias, Transmédia, Recherches & Innovations

 

Vous êtes un créatif, un réalisateur, un auteur, un développeur, un producteur…
Vous avez un projet innovant, un web documentaire, une web fiction, une expérience interactive, une application, un dispositif immersif, une idée improbable multi-écrans, une envie farfelue de détourner une technologie…
Le Lab de Graphiworks est à votre écoute pour concrétiser vos idées et vos projets, seul ou en partenariat avec un producteur audiovisuel, un diffuseur, ou un client privé.
Contactez-nous, rencontrons-nous et innovons ensemble !

Nos dernières collaborations :

Collections Particulières

Collections Particulières se présente comme un dispositif multi-écrans et interactif qui se construit autour d'une série de documentaires courts

L’idée est ainsi de proposer un site web principal, interactif et optimisé pour les écrans mobiles, ainsi qu’une déclinaison linéaire, diffusée à la télévision et/ou chez un web-diffuseur.

Tous les portraits de collectionneurs suivent une même structure narrative et durent 5 minutes. Les paroles des collectionneurs sont majoritaire- ment en voix off et ils sont filmés de préférences dans des situations quotidiennes, avec leurs proches, chez eux ou dans un moment de vie en lien avec l’objet de leur collection (salon, recherche, rencontre, déplacement…).

Nous avons tous, un jour ou l'autre, commencé une collection.

« La plupart du temps, elle en reste au stade de la passion éphémère et termine rangée dans des cartons. Mais pour certains, elle révèle une véritable passion, à la fois intime, obsessionnelle et irraisonnée. Il y a ainsi les collectionneurs « classiques », de timbres, de pièces de monnaie ou de disques. Mais il en existe des moins connus et tout aussi passionnés.
Cococephalophile, tyrosémiophile, clécaddistes, glacophile… derrière ces noms aussi étranges qu’imprononçables se cachent des collectionneurs de noix de coco sculptées, d’étiquettes de fromage, de jetons de Caddie ou bien encore d’emballages de glace. Qui sont ces collectionneurs ? D’où viennent ces envies improbables de collections ? Pourquoi ? Comment ?
A travers un dispositif interactif multi-écrans construit autour d’une série de documentaires portraits, COLLECTIONS PARTICULIÈRES propose une plongée intime et décalée dans l’univers, souvent extravagant, de ces collectionneurs originaux et passionnés. »

Au lancement de la série, une douzaine de portraits documentaires seront proposés.

Idéalement, d’autres portraits viendraient s’ajouter par la suite, de ma- nière régulière, pour rendre le projet évolutif et donner au spectateur l’envie de revenir.

Parmi les collectionneurs envisagés pour enrichir la série, il y aura sans doutes des :
– Glacophile / Collectionneur d’emballages de glace ou de yaourt – Latrinapapirophile / Collectionneur de papier toilette
– Pissadouphile / Collectionneur de pots de chambre
– Schoïnopentaxophile / Collectionneur de cordes de pendus
– Tyrosémiophile / Collectionneur d’étiquettes de fromage
– Cuculaphile / Collectionneur de cagoules
– Dentiscalpie / Collectionneur de cure-dents
– Oleumpizzasagoplasticulophile / Collectionneur d’huile à pizza en sachet plastique

JE T'ATTENDS TOUJOURS

l'expérience intéractive primée par le Jury du WPFI 2014

En 1995, Jean-Philippe, un adolescent passionné d’astronomie disparaît mystérieusement...

Presque vingt ans plus tard, son frère, Carl, découvre des documents restés secrets qui l’entraînent dans une quête personnelle et troublante remettant en cause sa vie et ses souvenirs.

Le film « Je t’attends toujours » retrace cet épisode de la vie de Carl.

Depuis, Carl a décidé d’arrêter ses recherches et le mystère autour de la disparition de Jean-Philippe reste encore à élucider.

C’est dans cette optique que nous rendons public l’ensemble des documents réunis par Carl à travers une expérience interactive unique et originale.

C’est à vous à présent de vous faire votre propre idée en parcourant les archives personnelles retrouvées par Carl : découvrez de nouveaux témoignages, prenez le temps d’étudier certains documents dans leur intégralité, apprenez-en d’avantage sur le lieu de la disparition, sur les témoins et ceux qui ont déjà enquêté…

Et grâce à vous, jetattendstoujours.com permettra, peut-être de résoudre une énigme irrésolue depuis presque vingt ans.

Regardez le film avant de vous lancer dans l’expérience interactive !

jetattendstoujours.com est proposé en complément du film Je t’attends toujours. Il est d’ailleurs fortement conseillé de regarder le film avant de se lancer dans l’expérience interactive.

L’idée est de mettre à disposition du spectateur l’ensemble des éléments rassemblés par le personnage de Carl au cours de son enquête. Par cette proposition, le spectateur se retrouve à la place du personnage du cousin, celui qui aide Carl à trouver un lien à cet ensemble de documents.

Le spectateur a ainsi la possibilité de voir en intégralité les films, les photos, les textes ou les témoignages montés de manière partielle dans le film. Libre à lui de se faire alors sa propre idée sur l’enquête, remarquer d’éventuels détails passés inaperçus ou prendre le temps de découvrir des informations complémentaires.
(captures d’écrans : super8, visionneuse, liens web, photo…)

Un périmètre défini composé de 26 écrans, dont deux cachés !

jetattendstoujours.com propose un parcours. Le spectateur est libre d’avancer comme il le souhaite, mais au sein d’un périmètre défini composé de 26 écrans, dont deux cachés.

Chaque écran offre des possibilités d’aller à droite, à gauche, en haut ou en bas. En fonction de la position de l’écran au sein du parcours, certaines directions peuvent être inaccessibles.

Au-delà de la navigation libre, le but de jetattendstoujours.com est de trouver l’écran qui permettra au spectateur de poursuivre l’enquête. Cet écran est simplement identifié par un rectangle rouge et correspond à la dernière étape de l’enquête de Carl dans le film.
Une fois cet écran trouvé, le spectateur se retrouve face à un formulaire. L’idée est que chaque spectateur puisse à la fois suivre l’évolution de l’enquête et y participer. Sa participation se fait par un simple upload de document, l’indication d’un lien ou l’envoi d’un mail. Ces nouveaux documents et témoignages récoltés sont ensuite triés, étudiés et, en fonction de leur pertinence, utilisés pour faire avancer l’enquête.

Auteur & Réalisateur :
Clément Rière

Production court métrage :
Mara Films

Design & Développement
Agence Gw – Graphiworks

VIS LE FLEUVE

« Monte sur ton bateau, prends le large et laisse-toi porter, VIS LE FLEUVE . » Ausone, IVème siècle

Une invitation à découvrir la Garonne dans l’agglomération bordelaise !

« Tous les matins avant d’aller au bureau, je marche sur les bords de Garonne, rive droite. Eté comme hiver, je la contemple. J’aime le spectacle que m’offre le fleuve.
Cependant, même si ce territoire est présent depuis mon enfance, je sais bien peu de chose à son sujet.
Bien sûr, la Garonne fait partie du patrimoine bordelais et c’est grâce à elle que la ville s’est développée et a prospéré. Intime et distante à la fois, elle suscite des sentiments particuliers et des questionnements qui restent souvent sans réponse. En dépit de cet intérêt croissant et de l’appropriation du fleuve par les bordelais, la Garonne dans l’agglomération bordelaise reste à découvrir.
L’objectif de ce web-documentaire que j’ai réalisé, est de mettre en lumière le patrimoine historique, culturel et environnemental de ce milieu naturel. Cette connaissance, cette prise de conscience, ce respect, sont à mes yeux, la meilleure façon de préserver la Garonne.
J’ai donc rencontré des personnalités au parcours singulier, chacune avec son expérience très personnelle du fleuve : scientifiques, historien, naturaliste, navigateur ou bien encore artiste. Ils ont tous un point commun : une relation intime avec celle que l’on appelle la « rivière ».
Apprendre, respecter et préserver le fleuve à travers sa propre expérience telle est l’intention de cette navigation culturelle et citoyenne. »

Laurent Philton

Une visite synchronisée avec la marée et le courant présent au moment de la connexion !

Ville de fond d’estuaire, Bordeaux voit son fleuve, la Garonne, soumis aux courants et au phénomène des marées, qui change de physionomie 4 fois par jour.
Cette particularité du fleuve va donner à la narration de ce web-documentaire son point de départ puisque la lecture de celui-ci va être synchronisée avec la marée et le courant présent au moment de la connexion.
Concrètement, l’internaute qui arrive sur le web-documentaire à une heure « H » dans la journée, se retrouve quelque part sur le trajet (cela dépend de l’heure de connexion et de la marée du moment).

Il peut soit se laisser guider, soit décider lui-même des séquences à visualiser.

La navigation le mène d’une rencontre à une autre.

Chaque personnage aborde une thématique. Il peut alors visionner le sujet
proposé. Parallèlement, des bulles situées autour de ce sujet présentent des films complémentaires à la thématique initiale.

Des archives, des fiches documentaires viennent compléter certaines séquences.

Les personnages et les différentes thématiques sont directement accessibles sur une carte interactive de la Garonne, qui peut être lancée à tout moment.

Les personnages nous éclairent sur un patrimoine, une biodiversité, une histoire, des pratiques

Le web documentaire « Vis le fleuve », lauréat de l’appel à projet de la Fabrique BNSA, est une invitation à découvrir la Garonne dans l’agglomération bordelaise.

Au cours de cette navigation, entre les ponts d’Aquitaine et François Mitterand, nous rencontrons des personnages qui par leur expérience et leur attachement profond au fleuve, nous éclairent sur un patrimoine, une biodiversité, une histoire, des pratiques.

Récit filmé, non linéaire et interactif, cette production a été réalisée par l’équipe de Philéas Production au printemps 2014 en collaboration avec l’agence Web-Report pour le contenu éditorial et Graphiworks pour le développement web.

Un web documentaire écrit par
Laurent et Sandra PHILTON
Réalisation
Laurent PHILTON

Une production
PHILEAS PRODUCTION

Design & Développement
Agence Gw – Graphiworks

CET AUTRE PERIGORD

un parcours interactif et patrimonial proposé par Olivier Besse

Un projet audiovisuel innovant, interactif & surprenant !

Cet Autre Périgord est une œuvre digitale qui s’inscrit dans une volonté patrimoniale. Le public visé est large et l’usage en sera simple et ludique.

À ce jour, le projet est construit autour de 12 lieux et autant de films, pour une durée cumulée d’environ 70 minutes.

Son accès simple et gratuit permettra une utilisation sans contrainte, aussi bien par des institutions publiques, des écoles, des particuliers, des musées, etc…

2015 : Début des tournages à partir du mois de mars ...

Tous ceux qui connaissent la Dordogne, ont visité Sarlat, Domme, Lascaux, Montpazier…. mais parmi ceux qui viennent de loin, qui a entendu parler du magnifique petit village d’Auriac du Périgord, de celui de Berguibière, de Douzillac.

Qui sait que l’on peut faire, dans notre département, des stages pour apprendre à chercher l’or à côté d’un magnifique château…?

L’idée principale de ce webdocuementaire est de faire connaitre des lieux méconnus du Périgord, qui sont, pour la plupart, liés à des histoires étonnantes, des personnages marquants ou des anecdotes décalées.

Au-delà de la simple visite touristique et des cartes postales habituelles, il est avant tout question de faire découvrir au grand public une autre facette du département, plus mystérieuse, plus secrète.

Un parcours patrimonial ludique favorisant le tourisme !

Le projet proposé se caractérise comme une carte interactive, un parcours patrimonial ludique et accessible à tous, utilisant les dernières possibilités technologiques du Web et accessible aussi bien depuis un ordinateur que sur une tablette ou un Smartphone.

À ce jour, cette visite virtuelle est conçue autour de 12 lieux, qui, dans un souci d’objectivité et d’égalité, correspondent à quatre lieux pour chaque Périgord tel qu’il est défini aujourd’hui. Il y a donc trois lieux pour le Périgord Noir, trois pour le Périgord Blanc, trois pour le Périgord Vert et trois pour le Périgord Pourpre.

Production : A.D.G.W.S sas / Graphiworks
Auteur : Olivier Besse
Réalisateur : Clément Rière
En cours de développement et de recherche de financement

Design & Développement
Agence Gw – Graphiworks